Un patrimoine ancien

Le Château Jacques Blanc est situé près du village médiéval de Saint –Etienne de Lisse, une des huit communes qui ont constitué la juridiction de Saint-Emilion à partir de 1289. Déjà à cette époque, la juridiction était bien connue pour la production d’excellents vins. Son terroir unique en association avec le climat, caractérisé par des étés chauds et des hivers relativement doux, apportent les conditions optimales pour la production de vins rouges de grande qualité. Comme c’est encore le cas aujourd’hui.

La Guerre de Cent Ans

Pour retracer les origines du Château en lui-même, nous devons revenir sur l’une des périodes les plus significatives et dévastatrices de l’histoire de France : la Guerre de Cent Ans. Terminée en 1453 avec la Bataille de Castillon, à seulement quelques kilomètres de l’actuel château Jacques Blanc, cette guerre a uni la France pour la première fois sous un roi français sans influence étrangère mais a aussi laissé une grande région complètement dévastée dont l’ancienne juridiction de Saint-Emilion…

C’est dans cette période noire qu’un nouveau jour se dessine. Doucement mais sûrement, la région commence à se repeupler avec des gens d’autres régions du sud-ouest de la France. Ces émigrés ont donné leurs noms aux endroits qu’ils occupaient et parmi eux, un certain Jacques Blanc. Bien que l’on ne connaisse pratiquement rien de lui, il a certainement eu un impact durable sur la réhabilitation de l’actuel site du Château et lui a donné son nom. La famille Blanc a bien prospéré et a occupé le Château pendant des centaines d’années. Un texte de 1642 par exemple raconte à propos d’une Marie Blanc qu’elle habitait « au village Jacques Blanc » et une autre source indique « qu’en 1667 Helie Blanc était né là ».

Un vin remarquable

A la fin du 18ème siècle, un nouveau propriétaire apparaît. Un certain Guillaume Belliquet, né en 1767 et Chevalier de la Légion d’Honneur, façonne le domaine que sa famille exploitera jusqu’en 1930. En 1898, sous la gestion d’un de ses descendants, Mr Saint-Brice Belliquet, Le Château Jacques Blanc devient l’un des plus importants producteurs de l’appellation Saint-Emilion. Le fameux Guide Ferret l’écrit dans l’édition de 1898 :

“Le domaine de Jacques Blanc, situé entre Castillon et Saint-Emilion, a été complètement reconstitué en 1889. Il produit un vin remarquable par sa couleur et sa finesse. "

 

En 1922 le Guide écrit :

“Le vignoble est sans contredit un des plus étendus du département de la Gironde…. Il produit un vin agréable, bouqueté et d’une grande finesse”

Cependant, la crise de 1930 met fin au règne de la famille Belliquet. Le Château change de mains à plusieurs reprises et pendant ce processus les surfaces diminuent lentement jusqu’à 21 hectares.

Aujourd’hui

Appartenant à un nouveau propriétaire depuis 2012, le Château Jacques Blanc s’est engagé dans un programme ambitieux d’investissement qui devrait s’achever en 2019. La surface a aujourd’hui atteint un peu plus de 27 hectares - plus en accord avec les jours de gloire du 19ème siècle – et la qualité est excellente comme en témoignent les récompenses obtenues lors de plusieurs concours nationaux et internationaux. Le Château lui-même et son chai, ainsi que l’entrepôt de stockage sont maintenant largement rénovés. A l’issue de cette restauration, le Château pourra recevoir à nouveau des visiteurs sur rendez-vous, probablement à partir de novembre 2019.

 

Je suis déjà client : Je m'identifie

J'ai oublié mon mot de passe
Saisissez votre email pour recevoir un rappel de vos identifiants.

Les champs suivants sont requis

Je suis nouveau client : Je crée mon compte

Les champs suivants sont requis